La route des Frontières, une Histoire

Suivant le tracé de la route 289, la route des Frontières débute à la jonction de la route des Navigateurs (route 132) à Saint-André dans la MRC de Kamouraska. Elle traverse Saint-Alexandre-de- Kamouraska, passe dans la réserve de Parke, longe les frontières de l'état du Maine à Pohénégamook et à Rivière-Bleue, traverse Saint-Marc-du-Lac-Long pour se terminer à Saint-Jean-de-la-Lande, dans la MRC de Témiscouata, aux frontières avec le Nouveau-Brunswick.

La route touristique tient son nom de sa contiguïté aux frontières du Québec, du Nouveau-Brunswick et de l'état du Maine aux États-Unis. Le territoire est d’ailleurs semé de symboles rappelant cette géographie politique : postes douaniers, bornes frontalières et pont international, en plus de la frontière naturelle formée par la rivière Saint-François.

La vie de cette région a toujours été intimement liée à la réalité des territoires frontaliers. D’ailleurs, de nombreux récits impliquant les frontières alimentent encore l’imaginaire: le partage du territoire entre le Canada et les États-Unis, les vagues successives de contrebande d’alcool pendant la Prohibition ou de contrebande du tabac dans les années 80/90.

La route des Frontières facilite la découverte des richesses panoramiques, naturelles, historiques, culturelles et récréatives de cette région à vocation agricole, forestière, minière et les voyageurs sont en contact constant avec des patrimoines tant naturels que bâtis propres à la région.

Grâce à des panneaux d’interprétation tout le long de la route des Frontières, il est possible de suivre les grands moments historiques intimement liés à la réalité du territoire frontalier.

Sillonnez la Route des Frontières et vous verrez qu’elle constitue l’itinéraire panoramique idéal pour voyager vers les Maritimes!

Nous joindre

Pour toute information, n'hésitez pas à communiquer avec nous par courriel.